Pour Olivier Roussat, Bouygues Telecom a fait le meilleur démarrage “de tous les lancements 4G”

 
Avec 500 000 clients actifs en 4G en six semaines, Olivier Roussat estime avoir réussi "le meilleur ramp up de tous les lancements" 4G, mieux que dans les autres pays qui lui ont servi d’exemple.
 
Jean-Luc Lemmens, responsable de l’analyse stratégique de Bouygues Telecom explique à Challenge que la réussite de son lancement 4G est un compromis entre le taux de couverture, le niveau de prix, la disponibilité des terminaux compatibles et les services associés.
 
L’opérateur a pris les exemples des succès de "Verizon" aux Etats-Unis qui l’a proposé avec une "couverture supérieure à 50% dès l’allumage et des prix identiques pour le 3G et la 4G." Il prend également en exemple le succès rapide Korea Télécom et son réseau couvrant 80 % de la population à son lancement, malgré un prix élevé.
 
Par contre en Suède et au Royaume-Uni, Jean Luc Lemmens note que pour les opérateurs Télia et Everything Everywhere la mayonnaise n’a prix que "lorsque la couverture a dépassé 50%" , le Suédois ayant notamment attendu 9 trimestres pour voir son nombre d’abonnés décoller.
 
Pour lui, "Ces exemples prouvent que les seuls opérateurs à décoller notablement sont ceux qui offrent une couverture et un prix raisonnables". En France, Bouygues a pour le moment l’avantage disposant de la meilleure couverture et reste le seul à essayer de concurrencer les prix de Free. Reste à savoir combien d’abonnés Free recrutera en six semaines…
 
Source : Challenges