SFR : le bug qui reste en travers de la gorge de François Hollande

Plus de deux mois après le bug de SMS de SFR qui avait conduit à annoncer une baisse de 50 000 demandeurs d’emploi, le Président de la République et ses proches ne décolèrent pas. Il faut dire que l’emploi et la baisse du chômage font partie des grandes priorités du président Hollande. 
 
Selon ses proches l’erreur de SFR du mois d’août "a fait beaucoup de mal. C’était extrêmement mal venue. On ne peut pas la digérer car cela a contribué à insuffler dans un certain nombre d’esprits l’idée qu’il avait pu y avoir manipulation."
 
Même si depuis les chiffres ont réellement baissé en octobre, du côté de l’Elysée on estime qu’il "faudra désormais plus de temps avant que les Français prennent conscience que les choses s’améliorent." 
 
Source : Le Figaro