Antennes Free Mobile: la guerre des déploiements avec les riverains s’amplifie avec la 4G

Antennes Free Mobile: la guerre des déploiements avec les riverains s’amplifie avec la 4G

Déjà concernés par de nombreux litiges autour de ses antennes 3G, depuis le lancement de la 4G de Free Mobile, les litiges avec l’opérateur reprennent depuis l’annonce d’un déploiement massif d’antennes 4G dans les semaines qui viennent.

Cette fois, c’est hors de Paris que les riverains inquiets ont saisi la justice pour empêcher le déploiement d’une antenne Free Mobile. En cause, un nouveau pylône de 25 m qui inquiète les habitants implantés au cœur de la ville de Lys-lez-Lannoy dans le Nord :

Ils craignent que l’antenne Free Mobile ne "dérègle les pacemakers" des habitants du quartier. Malgré les recommandations de l’ANSES publiés il y a quelques mois, Jocelyne Willoqueaux, maire de la commune a saisi l’Agence Régionale de Santé soulignant néanmoins que "dans nos villes, tout le monde souhaite avoir un téléphone".

Le CAL Collectif Antenne Lys-lez-Lannoy a annoncé également qu’il allait déposer un recours auprès du tribunal administratif de Lille. Ils craignent également que la taille de pylône conduise à "la dévalorisation estimée à 30 % de leur patrimoine immobilier."

Si l’action en justice a peu de chance d’aboutir, Free remplissant toutes les conditions nécessaires au déploiement, la politique de l’escargot menée par les différents collectifs pourraient encore freiner le déploiement d’antennes Free Mobile.

 Ci dessous le reportage de France 3 Nord-Pas-de-Calais

 Merci à Pchelatruite