Complément d’enquête : “la couverture de la 4G marche une fois sur deux dans les bâtiments”

Complément d’enquête : “la couverture de la 4G marche une fois sur deux dans les bâtiments”

Ce soir, l’émission de France 2 « Complément d’enquête » était consacrée à la face cachée des Smartphones. Trois enquêtes sur les promesses non tenues de la 4G, les méthodes parfois osées de Xavier Niel, jusqu’au cœur de la Silicon Valley dans les coulisses des « applis ».

L’émission de France 2 commence fort sur l’actualité brûlante de la téléphonie mobile : "la 4G tient-elle toutes ses promesses ?" Après le visionnage de celles, relevées dans les publicités des trois opérateurs. l’émission les met en perspectives avec la réalité du terrain.

Du montage des antennes à Paris, à la couverture réelle, le reportage va décortiquer les différents aspects du changement de la 3G vers la 4G avant d’arriver au gain réel pour l’abonné.

Le reportage montre comment certains clients Bouygues Telecom sont démarchés par téléphone, même dans les zones qui ne sont pas déclarées comme couvertes par la carte de l’opérateur. Des conseillers Bouygues Télécom vont jusqu’à avouer en caméra cachée "qu’on ne peut pas se fier aux cartes de couvertures fournies pas les opérateurs."

Même constat chez SFR, selon les études de l’UFC Que Choisir, Univers Freebox vous en parlait il y a quelques semaines.
Mais le réel talon d’Achille de la 4G que relève l’émission, c’est l’accessibilité de cette technologie, très compliquée à l’intérieur des bâtiments. Selon un expert interrogé, la probabilité de perdre la réception de la 4G à l’intérieur des bâtiments est d’un cas sur deux. Le test effectué à Paris par le reportage montre que le réseau passe de la 4G à la 3G pour les trois opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom en entrant dans un café.

Si Orange et SFR n’ont pas souhaité répondre à l’émission, le PDG de Bouygues Télécom s’est montré évasif, mais a fait depuis évoluer l’information donnée sur les cartes de couverture de Bouygues Telecom. L’opérateur a ainsi modifié les conditions de couvertures qui "conformément à la méthodologie retenue par l’ARCEP, la couverture retenue sur ce site est une couverture à l’extérieur du bâtiments. A l’intérieur des bâtiments, la couverture dépend de nombreux paramètres notamment liées à la configuration de chaque local."

L’émission diffusée ce soir sur France 2, sera dans quelques heures en replay en cliquant sur ce lien