Montebourg appelle Free, Orange, SFR et Bouygues à acheter des équipements français

Montebourg appelle Free, Orange, SFR et Bouygues à acheter des équipements français

Peu importe que SFR et Bouygues Télécom aient commencé à se fournir chez le chinois Huawei dès 2009, bien avant l’arrivée de Free Mobile. Peu importe que ce dernier n’ait choisi dès son lancement que des équipements européens et français (Nokia Siemens pour le cœur de réseau et Alcatel Lucent pour une plus petite partie). Arnaud Montebourg n’en démords pas : c’est la guerre des prix induite par Free Mobile qui est à l’origine des déboires d’Alcatel Lucent.
 
Le groupe a en effet annoncé mardi la suppression 10 000 postes dans le monde dont 900 en France d’ici à 2014. Une situation qui a fait réagir le ministre du redressement productif à l’assemblée Nationale. "Alcatel-Lucent a perdu ces dernières années un grand nombre de ses marchés en Europe et a réussi à survivre et à tenir aux Etats-Unis", a indiqué Arnaud Montebourg devant les députés ; "Il y certainement un rapport avec le fait que la stratégie du gouvernement américain a consisté à organiser la protection contre l’arrivée du matériel d’équipements télécoms chinois qui n’est pas très cher" pendant que l’Europe se livre à une concurrence par les prix "extrêmement destructrice"
 
Il a également annoncé avoir demandé aux quatre opérateurs de réseaux mobile de faire preuve de "solidarité nationale (…) pour qu’ils se décident non plus à courir derrière le moins cher mais à favoriser la fabrication sur notre sol national et le sol européen d’équipements télécoms » Et d’ajouter "J’ai reçu la réponse positive de SFR et Orange, nous attendons la réponse des deux autres opérateurs (Free et Bouygues)"
 

Source : Les Echos