J.M.Barroso appelle les 28 chefs d’Etat à s’engager sur le marché unique des télécoms en Europe

 
Alors que le Conseil de l’Europe n’est prévu qu’à la fin du mois, les 24 et 25 octobre prochain, José Manuel Barroso, président de la Commission Européenne, tente de mettre la pression sur les 28 chefs d’Etats de l’Union.
 
Il souhaite ainsi que les 28 chefs d’Etat statuent sur le projet de marché Unique des télécoms ,porté par Neelie Kroes, et présenté il y a quelques semaines à la Commission Européenne. Les mesures proposées par Bruxelles et qui doivent être adoptées par les états membres, pourraient conduire à favoriser la mutualisation des réseaux à Haut Débit à travers l’Europe, réformer la facturation électronique, les services de paiement en ligne, le droit d’auteur sur internet et le chantier de la protection des données sur la toile.
 
Pour le président Barroso, il est "capital que le parlement Européen et le Conseil intensifient leurs efforts en vue d’adopter cette nouvelle législation avant la fin de la présente législature" (NDLR : les élections européennes de mai 2014). Selon lui, "l’UE perd du terrain face à ses concurrents internationaux" quand le numérique et les télécommunications sont des "moteurs fondamentaux de croissance et de productivité dans tous les secteurs de nos économies."