L’AVICCA appelle à un “triplement” des déploiements FTTH

L’AVICCA appelle à un “triplement” des déploiements FTTH

Après la publication, par l’ARCEP, des chiffres de déploiement du Très Haut Débit fixe jeudi dernier, l’AVICCA (Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel) tire la sonnette d’alarme.

Les 187 000 nouvelles prises FTTH raccordées au deuxième trimestre plombent le rythme de déploiement et la cadence préconisée par l’ARCEP. Bien loin de l’objectif du million de prises raccordées par an, l’AVICCA ne comptabilise qu’un accroissement sur un an de 757 000 prises. L’AVICCA note ainsi que "l’embellie supposée du premier trimestre était due à des erreurs d’opérateurs dans la comptabilisation de leurs logements éligibles."

 

 

Si l’ARCEP espérait un rythme annuel de 2 millions de prises raccordées par an pour atteindre les objectifs du très haut débit pour tous d’ici 2025, l’AVICCA espère, elle, un triplement de ces objectifs.

 L’AVICCA dénonce par ailleurs une stratégie des opérateurs qui ne réalisent que "des débuts de déploiements" qui ne vont pas jusqu’à proximité des logements et locaux professionnels. Avec des prises dites couvertes, mais non raccordables, l’Association des Villes et Collectivités ne peut que constater une méthode de déploiements partiels qui empêchent des déploiement via les initiatives publiques. "Aucune information n’est délivrée aux foyers et entreprises concernées sur ces zones, et il n’est pas possible de s’abonner. Dans ces conditions on comprend mieux le flou que les opérateurs privés souhaitent conserver dans les conventions de programmation et de suivi des déploiements."