William Chhao (ZTE France) : « L’arrivée de Free a joué en notre faveur »

William Chhao (ZTE France) : « L’arrivée de Free a joué en notre faveur »

Alors que le marché du téléphone mobile est ultra dominé en France par Apple, Samsung, LG, Blackberry et Nokia qui s’adjugent, à eux cinq, 93 % du marché, ZTE grignote petit à petit une part du secteur.

Ayant commencé la commercialisation de ses premiers terminaux en 2006, en marque blanche, avant de se lier aux opérateurs sur la base des abonnements avec engagement, ZTE veut désormais exploser sur la vague des téléphones vendus nus. Pour William Chhao, directeur des terminaux mobiles chez ZTE France, le marché du mobile est entrain de prendre un sérieux virage : « Aujourd’hui la tendance s’inverse fortement, notamment avec l’arrivée de Free qui, il est vrai, a joué en notre faveur en tant que marque propre. Nous avions d’ailleurs 2 produits sur la liste de 7 smartphones disponibles chez Free Mobile au lancement. »

18 mois plus tard, le ZTE F 160 est toujours le mobile le moins cher de la plateforme Free Mobile. Une stratégie commerciale qui se refuse pourtant de s’assumer « low cost » surtout en prévision de sortie commerciale de terminaux 4G : « ZTE ne fera pas de produits 4G "d’entrée de gamme-low cost" comme des smartphones 4G avec des écrans de 4 pouces. Cela n’a pas de sens. Nous pensons que, au regard des usages attendus sur la 4G, un terminal d’au moins 4,5 pouces est nécessaire. »

Le petit poucet chinois souhaite devenir un ogre de la téléphonie mobile, projetant de devenir n°3 mondial d’ici trois ans, derrière Apple et Samsung.

Source : PC Inpact