Haut Débit en Europe : la France, mauvais élève des débits annoncés par les opérateurs

Haut Débit en Europe : la France, mauvais élève des débits annoncés par les opérateurs

La Commission Européenne vient de publier le résultat d’une étude réalisée par le réseau Samknows auprès de 9104 foyers Européens, en les équipant d’une Whitebox, un boitier qui enregistre les débits reçus.

 
Neelie Kroes, co-présidente de la Commission Européenne annonce que ces mesures constituent une première : "c’est la première fois que la différence entre les hauts débits annoncés et ceux effectivement constatés est confirmée par des données comparables et fiables provenant de tous les Etats membres de l’UE."
 
D’après cette étude, les Européens n’atteignent que 63,3% des débits en Down annoncés par les opérateurs, en heures de pointe, avec la technologie XDSL. Ces chiffres atteignent 91,4 % pour le câble et 84,4% pour les débit FTTx.
 
La France se situe en dernière position avec à peine 40 % des débits annoncés par les opérateurs. L’étude précise néanmoins que certains abonnements vendues en France "ne seront pas vendues à des clients qui ne pourront de toute manière pas en profiter."
 
 
La France enregistre néanmoins des débits moyens de 7,13 Mbit/s contre 7,23 au sein de l’UE.
 
La France se rattrape par contre en Upload avec une moyenne de 87 % des débits annoncés à 0,77 Mbps. En Upload la France est au dessus de la moyenne Européenne de 84,6 %, et des débits moyens montants mesurés à 0.71 Mbps.
 
La Commission Européenne poursuivra cette étude jusqu’à la fin 2014 avec deux campagnes de mesures annuelles supplémentaire. Avec 382 internautes testeurs Français, la commission propose de continuer de s’inscrire pour tester les performances de leur propre fournisseur. Un boitier vous sera envoyé pour la brancher sur votre connexion internet et réaliser une série de tests automatisés.