Xavier Niel, véritable star « disruptive » de la Silicon Valley

Direction San Francisco, porte de la Silicon Valley, où l’on entend parler de Xavier Niel, le patron de Free. Cette région du monde est un moteur mondial de la high-tech où géants du web et start-up continuent de prospérer en proposant de nombreuses innovations. Mais quelle place occupent nos Frenchies ? Aujourd’hui, ils sont environ 60 000 (dont 15 000 dans la high-tech) sur 6 millions de Californiens.
 
Les américains de la Silicon Valley les trouvent « en général bons ingénieurs, "loyaux" […] Le mot à la mode ici c’est "disruptif", c’est-à-dire toutes les technologies capables de générer des ruptures, des changements d’habitude forts. Et celui qui incarne le mieux la disruption à la française pour les Américains actuellement, c’est Xavier Niel, le patron de Free, qui est ici une véritable star ». Et pour cause, le patron de Free et ses équipes R&D ont créé la Freebox, le 1er boitier multiservices sur l’ADSL. Ils sont également à l’origine de nombreuses innovations sur le marché de l’accès haut débit (VoIP, IPTV,…). Par ailleurs, le patron de Free investit massivement dans de nombreuses start-up, et depuis peu, dans 42, une école, qui a pour ambition de créer les meilleurs ingénieurs dans le monde des nouvelles technologies.