PhoneAndPhone mis en procédure de sauvegarde : Free Mobile l’a fait trébucher, Bouygues l’a fait tomber

PhoneAndPhone mis en procédure de sauvegarde : Free Mobile l’a fait trébucher, Bouygues l’a fait tomber
 
PhoneAndPhone est un distributeur de mobile sur le web créé en 2005. Son fondateur Warren Barthes annonce, dans une interview au Journal du Net, PhoneAndPhone etre rentré en procédure de sauvegarde le 13 mai. Il explique qu’avant l’arrivée de Free Mobile « 70% de notre CA était réalisé sur la vente d’abonnements téléphoniques, le reste sur les téléphones nus… En janvier 2012, Free Mobile se lance en gardant l’exclusivité de sa distribution, et comme pour The Phone House, le marché s’est retourné. Du jour au lendemain, la part des ventes de téléphones avec abonnement est passée à 20%. Or, nous réalisons une marge deux fois plus importante que sur les téléphones nus. »
 
Pour autant, si Free est visé, l’entreprise était parvenue à maintenir son activité. « Nous étions en train d’absorber l’arrivée de Free Mobile en maintenant notre niveau de chiffre d’affaires, même si notre marge avait grandement baissé. », explique Warren Barthes. Mais « en novembre, Bouygues Telecom a revendu son grossiste pour réseaux de distribution, qui fournissait 3 000 revendeurs. Aussitôt, le repreneur nous a prévenus que tous les encours que nous avions chez lui étaient fermés, sans aucun préavis. Nous poursuivons d’ailleurs Bouygues Telecom et lui réclamons 10 millions d’euros de dommages et intérêts pour avoir déguisé la fermeture de son réseau. ». Et de conclure : « En perdant Bouygues, nous perdions 25% de notre CA. Nous avons donc été obligés de lancer un premier plan de licenciement en janvier dernier."