Les Datacenters Français sont vieillissants selon Arnaud de Bermingham, responsable d’Iliad Datacenters

Les Datacenters Français sont vieillissants selon Arnaud de Bermingham, responsable d’Iliad Datacenters

 

Les Data Centers sont des centres de données centralise toutes les données et les serveurs des opérateurs, centre de sauvegarde et centre de sécurité des données, ils sont indispensables pour les opérateurs. 

Interrogé par le magazine Solution &Logiciel iT, Arnaud de Bermingham, PDG d’Iliad Datacenters livre son analyse sur la qualité des Datacenters Français :

« Les activités des clients dépendent de plus en plus de la disponibilité des Datacenters. Or, de nombreux sites ont connus plusieurs incidents déjà. Les ¾ du marché sont composés d’anciens centres : un quart seulement sort de terre depuis 2-3 ans. » 
 
La majorité des Data Centers sont vieillissants, si aucune obsolescence n’est programmée, ils datent des années 99-2000 et ont peine à s’adapter aux nouveaux usages, notamment depuis l’intégration des services Cloud :
 
« Ce sont surtout les niveaux de services qui changent. Quel que soit le besoin, cela reste des infrastructures avec des serveurs et des interconnexions réseaux à gérer L’approche banalisé permet justement de délivrer des vidéoconférences et de nouveaux partages sur des tablettes , sans bouleverser le Datacenter. »
 
Pour lui, ce ne sont pas les nouveaux usages qui doivent modifier l’usage du Data Centers. En revanche, ces derniers ont néanmoins besoin de se renouveler : 
 
« Lorsqu’on a une dépense énergétique élevée, toute innovation permettant de réaliser des économies d’énergie a un impact pour nous et nos clients. Nous devons aussi suivre la demande du marché. A ce propos je note qu’il y a eu une grande vague de consolidation et de densification des baies en 2005 et 2006. C’est un phénomène lié à l’évolution du matériel et des plateformes clients. Notre métier consiste à coller à leur cahier des charges. Nous devons construire sur le long terme sans savoir précisément ce que sera un datacenter dans 5 ou 10 ans.»

L’intégration des nouveaux services Cloud restent une priorité pour le PDG d’Iliad Datacenter.