L’avenir radieux des fournisseurs d’accès à Internet

Capital publie un article qui analyse le monde des télécommunications : le fixe, le mobile et l’Internet. Alors que les deux premiers régressent ou stagnent, le marché de l’Internet a encore de beaux jours devant lui.

Internet, le moteur du secteur : A l’inverse, les revenus générés par Internet continuent de croître pour atteindre 917 millions d’euros au deuxième trimestre, soit une croissance de 21,9% sur un an. Cette hausse est largement portée par le développement du haut débit, le bas débit poursuivant son déclin au rythme de 30% par an.

Si l’on considère le potentiel de croissance de chacun des sous-domaines du secteur, il semble qu’il vaille mieux s’appeler Free ou Neuf Cegetel, plutôt que SFR ou Orange…

Lire l’article de Capital