La FSF contre Free: la réaction de Xavier Niel

Le site de Jérémie BERREBI publie la réponse de Xavier Niel suite à l’attaque de la Free software Fondation contre Free (nos information du 25 octobre). Il s’explique sur l’utilisation des logiciels libres par Free et sur l’étrange coïncidence entre la diffusion de cette information le jour de l’introduction en bourse de Neuf Cegetel. Extraits

Pour la Freebox : le noyau Linux est celui de Broadcom ou de Sigma Designs, Busybox est en version standard non modifiée, alors que légalement on aurait rien à discloser, tout est dit et est présent sur ftp.free.fr (qui d’ailleurs est probablement la première source de téléchargement de distribution Linux en France !)

Pour mémoire la Freebox est proposé (en prêt) aux abonnés depuis 4 ans (et non 2 ans), Free aide/héberge/finance un nombre incalculable de projets libres, il y a un nombre de geeks libriste au m2 dans les locaux de Free imbattable en France, quelqu’un croit-il vraiment que ces 10aines de personnes se permettraient de faire quelque chose de contraire à la GPL v2 alors qu’ils sont probablement les premiers contributeurs du libre en France ?

Par contre les box, celles qui sont vendues (ou ont été vendues), avec un noyau modifié par nos compétiteurs ne semblent en rien gêner la FSF, c’est pourtant incontestablement contraire à la GPL v2 !

la FSF a bien compris le marketing, et sait que Free est une caisse de raisonnance sans pareil ! Surtout si on promet le retrait du marché de millions de Freebox, plus les conneries sont grosses plus on a une chance que ça passe ! »

Lire la totalité de l’interview