Les ventes de Smartphone dépassent les ventes de téléphones classiques

Pour la première fois les ventes mondiales de smartphones ont dépassé celle des terminaux classiques. D’après le cabinet de recherche IDC, c’est 216,2 millions de smartphones qui ont été écoulés au premier trimestre 2013, soit 51,6 % des ventes.

Pour Kevin Restivo, analyste IDC, c’est le début de la fin pour les terminaux classiques : " les utilisateurs de téléphones veulent des ordinateurs dans leurs poches. Les jours où les téléphones étaient utilisés surtout pour faire des appels et envoyer des SMS sont de plus en plus lointain."

Au top du top c’est Samsung qui emmène dans son sillage le succès des smartphones. D’après IDC, avec 32,7 % de part de marché et 70,7 millions de terminaux écoulés entre janvier et fin mars, le fabriquant coréen vend à lui seul autant de smartphones que ses quatre principaux concurrents. Une croissance annuel de 60,7 % qui ne comptabilise pas l’éventuel succès de son petit dernier le Samsung Galaxy S4 sorti il y a deux semaines.

Un leadership qui fait dorénavant ombrage au numéro 2 mondial, Apple dont les iPhone enregistre, pour la première fois depuis 3 ans et demi, une croissance sous la barre de 10 %. 17,3 % de part de marché et 37,4 millions de terminaux vendus, la marque à la pomme a pourtant profité des ventes de l’iPhone 5 pour gonfler ses ventes dans un climat de fin de pénurie de sa dernière pépite technologique.

Derrière sa se bouscule au portillon entre les coréens de LG (3ème), les chinois de Huawei (4ème), ZTE, HTC, Wiko…. tous les fabricants, même les inoubliables Nokia à l’origine du 3210, semblent surfer sur la vague du smartphone.