ARCEP : des identifiants en 10 chiffres attribués pour chaque ligne FTTH installée

ARCEP :  des identifiants en 10 chiffres attribués pour chaque ligne FTTH installée

Dans le cadre du déploiement Très Haut Débit fixe, l’ARCEP dévoile ce jour une "recommandation d’une solution standardisée d’identification des lignes sur les réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné".

En clair, l’ARCEP souhaite encourager l’ensemble des opérateurs à définir un identifiant de chaque ligne qui puisse être utilisé lors de toute intervention sur cette ligne, en particulier lors des commandes, pour faciliter le dialogue entre le client final et son opérateur de service, mais aussi entre l’opérateur de service et l’opérateur d’immeuble. Cet identifiant devrait être accessible sur la prise raccordement, le support de facturation et l’espace client internet de l’opérateur.

Cet identifiant unique à l’échelle nationale, doit être stable dans le temps et accessible par le client par les techniciens lors d’une intervention. L’ARCEP préconise ainsi un identifiant unique , respectant un format standardisé à 10 caractères, qui sera attribué pour chaque ligne FTTH par un gestionnaire d’identifiant, le plus souvent l’opérateur d’immeuble.

Un code couleur permettra également d’identifier les fibres dédiées et les différencier des fibres partagées. Les différentes fibres présentes dans les câbles de branchement multi-fibres sont également colorées (rouge / bleu en bi-fibre et rouge / bleu / vert / jaune en quadri-fibre). Un connecteur coloré permet d’identifier la fibre qui lui est associée.

A défaut de pouvoir fixer des couleurs standardisées sans induire des modifications lourdes et complexes des ingénieries existantes, l’ARCEP recommande de rajouter une information sur les PTO, en profitant de l’étiquetage présenté ci-dessous.