Mc Afee présente un logiciel qui fait le bonheur d’Hadopi

Editeur de logiciel de sécurité notamment d’antivirus, Mc Afee vient de déposer un brevet sur un logiciel qui filtre les contenus illégaux pour suggérer à la place des équivalents légaux.

Si lorsque un avertissement est envoyé par Hadopi à un fraudeur, un message d’information prévient l’utilisateur de "l’existence de moyens de sécurisation permettant de prévenir" les actes de piratages.

Si depuis octobre 2010, c’est 1.6 millions de lettres qui ont été envoyés aux internautes, aucun moyen réellement valable ne permettait de différencier une offre légale d’une offre illégale la Hadopi se contentant de préconiser les "outils et services de sécurisation existants sur le marché."

Un marché ne présentant pour autant pas d’outil efficace, pallié par la solution MC Afee, extension du logiciel SiteAdvisor qui prévient l’internaute quand il clique sur un lien de téléchargement illégal. Lors d’une recherche Google, le logiciel préviendra à partir d’une liste noire pré-établie, de la nature légale ou illégale des liens proposés. Il proposera également à la place une série de liens proposant légalement le contenu recherché à travers une liste blanche ( sites disposant du label "Pur" Hadopi ?)

Une des ministres à l’origine d’Hadopi, Chrisitine Albanel auraient également souhaité que ce type de logiciel puisse être informé des désactivations volontaires du logiciel par l’utilisateur qui choisit d’ignorer les consignes du logiciels. Ce type de logiciel pourrait-il être activé par défaut sur les PCs ? Jusqu’à quel point ce type de logiciel pourrait filtrer les contenus présents sur la toile ? Encore un débat passionnant autour de la neutralité du net est en perspective….

Source : Numerama