Huawei contre-attaque en France en organisant deux tables rondes sur le très haut débit

 Dans la ligne de mire des gouvernement Français et Européen, l’équipementier Huawei cherche à désamorcer la crise et organise aujourd’hui à Paris un séminaire sur les réseaux très haut débit fixe et mobile . Ce séminaire est réalisé en la présence de plusieurs parlementaires de tout horizon politique notamment André Santini (FED), Christophe Bouillon et Jean Marie Le Guen (PS) ou encore Pierre Hérisson (UMP). La journée s’achèvera par deux tables-rondes autour des thèmes :

  • "Le développement du Très Haut Débit fixe et mobile : levier de compétitivité et de réduction de la fracture numérique."
  • "Les nouveaux usages pour les entreprises et collectivités : cloud computing, e-sante, smart city, sécurité." 

A cette occasion sera également dévoilé une étude Idate. L’objectif est certain, Huawei cherche à éviter l’agrément qui serait généralisé auprès de tous les équipementiers chinois qui souhaite vendre leurs équipements aux opérateurs Français.