La méthode Free Mobile copiée aux Etats-Unis

La méthode Free Mobile copiée aux Etats-Unis
Moins de 6 mois après sa nomination à la tête de T-Mobile aux Etats-Unis, John Legere, engage une révolution dans la téléphonie mobile américaine. Les similitudes avec la conférence de lancement de Free Mobile est flagrante. Même ton, mêmes arguments, même gestuelle cette fois le show à l’américaine était à New-York.
 
 Au centre de la critique les engagements, le subventionnement des mobiles, tout y passe. Le mot "pigeon" restant par contre la propriété de Xavier Niel, John Legere a néanmoins trouvé ses traductions tout aussi fleuries, qui rappellent le "couscous boulette" :
 
"Les engagements sont bien pour vous…Une fois tous les 23 mois. C’est le plus gros tissu de connerie que j’ai entendu de toute ma vie. Avez-vous la moindre idée de combien ça vous coûte sur vos factures. Et il n’y a pas une personne dans le monde qui pourrait comprendre comment ça marche. Ce sont des conneries. "
 
 
Comme Xavier Niel, John Legere s’attaque frontalement aux opérateurs en place, At&T, Verizon et Sprint en prennent pour leur grade : " Les clients n’ont pas besoin d’un autre At&T. Les clients ont besoin de quelqu’un qui arrête la comédie avec At&T."
 
Une stratégie de dénonciation de la concurrence destinée à vendre les offres de T-Mobile et son réseau LTE :
 
"Si vous venez chez T-Mobile vous avez signé votre dernier contrat. Si nous merdons ce mois-ci, vous partez. Vous allez ailleurs."

Source : The Verge