L’internet fixe limité et bridé en données : Deutsche Télékom lance les hostilités

 De l’autre côté du Rhin, l’opérateur Deutsche Télékom à l’intention de couper les vannes de l’internet haut débit illimité. D’après le blog Fanboys.fr qui aurait mis la main sur des documents confidentiels, l’opérateur allemand souhaiterait introduire un bridage de la consommation d’internet une fois un certain nombre de données consommées. 

 

D’après le site les propositions de forfait correspondrait à des paliers à partir de 75 Go de données pour du DSL simple, 200 Go pour le VDSL et entre 300 et 400 Go pour la fibre optique. A l’instar des forfaits mobiles, une fois la consommation dépassée , le débit serait abaissé à 384 kbit/s ou l’utilisateur devra payer un supplément.

 

L’opérateur historique allemand justifie ce virage pris pour des raisons d’équité : "Seuls les clients qui auraient besoin de plus de volume devront payer. Jusqu’à présent tous les clients subventionnent en réalité, l’usage intensif d’un petit nombre de clients."

Une stratégie décriée et condamnée par nombre de leurs abonnés mais qui pourrait être repris par d’autres pays européens. En effet il y a quelques mois, Neelie Kroes commissaire européen s’était prononcée en faveur "d’offres internet différenciées". 

 

Ce modèle reste-t-il envisageable en France à l’heure du Très Haut Débit pour tous ? Cet internet à deux vitesses amènera-t-il des abonnements micro-budgets ou sera-t-il le prétexte d’une hausse généralisée des abonnements ? Une chose est sûre, si l’opérateur lance effectivement ces offres au 2 mai 2013, les regards des abonnés et des opérateurs d’autres pays seront braqués outre-rhin….

 

Source : 01NET