Interview de Thomas Reynaud (Free) : la croissance de l’ADSL a permis de financer le mobile

Interview de Thomas Reynaud (Free) : la croissance de l’ADSL a permis de financer le mobile
 
Thomas Reynaud, le directeur financier d’ILIAD, était l’invité mardi de Stéphane Soumier sur BFM Business. Il a expliqué l’équation économique de Free, qui a annoncé une baisse des bénéfices limitée alors qu’il a lancé son activité mobile. « On voit qu’il y a un cercle vertueux entre les deux et on voit aussi que la croissance de la rentabilité de nos activités ADSL a permis de financer les pertes de démarrage logiques liées à l’activité mobile. Mais, vous avez raison, vous savez, les réseaux sont de plus en plus convergents et on utilise véritablement les mêmes actifs pour fournir, à la fois, des services de téléphonie mobile et des services d’accès à Internet. » a-t-il expliqué.
 
Thomas Reynaud s’est également exprimé à propos des propos récents d’Arnaud Montebourg qui accuse Free d’être un passager clandestin. « Est-ce que vous connaissez beaucoup de passagers clandestins qui ont créé 2500 emplois nets en France au cours des deux dernières années ? Un passager clandestin qui va créer, cette année, en 2013, entre 500 et 700 nouveaux emplois exclusivement sous forme de CDI et à destination d’une population jeune qui est durement touchée par le chômage ? Est-ce que vous connaissez beaucoup de passagers clandestins qui investissent, chaque année, entre 30 et 40 % de chiffre d’affaires dans leur réseau ? Est-ce que vous connaissez beaucoup de passagers clandestins qui ont contribué, mais très fortement, à la démocratisation de l’accès à Internet ? Vous savez, la France, aujourd’hui, est un véritable succès, et il faut le dire. On est devant les Etats-Unis, l’Angleterre, l’Allemagne pour l’accès à Internet. Donc, le mot« passager clandestin » fait sourire. »
 
Regardez l’intégralité de l’interview en vidéo