Le déploiement de la fibre optique en forte progression. 50 % des accès hors zones denses déjà mutualisés

D’après les chiffres de l’ARCEP, fin 2012, c’est 8 850 000 logement qui étaient éligibles au très haut débit FTTH ou réseau câblé. Parmi ces logements 3,45 millions de logements étaient situés hors zones très denses, donc potentiellement accessible à tous les opérateurs dans le cadre des contrats de mutualisation. 50 % d’entre eux étaient éligibles à au moins de types de raccordements opérateurs.

 

4 789 000 logements sont d’ores et déjà éligibles à un débit à plus de 100 Mbtis, soit une hausse de 12 % en un an. Si Numéricable poursuit la modernisation de son réseau pour atteindre les 100 Mbits dans toutes les zones qu’il dessert, c’est le FTTH qui prend le pas sur le câble coaxial. Avec 2 165 000 logements raccordés en FTTH, la fibre optique jusqu’au domicile de l’abonné progresse de 46 %. 

Quand aux réseaux d’initiatives publiques en zone moins dense, financé pour partie ou entièrement par l’argent public, c’est 360 000 logements qui ont pu être raccordé en 2012 grâce à ces aides.

 

Quand aux abonnements, l’effort d’investissement des opérateurs et collectivités commence à porter ses fruits avec une augmentation de souscription de plus de 40% des abonnements à plus de 100 Mbits. L’ARCEP recense ainsi 1.8 millions d’abonnés très haut débit et une augmentation de 260 000 pour l’ensemble de 2012, dont 115 000 pour le dernier trimestre 2012.

Source : Fibre Optique France