4G : Neelie Kroes tacle les états membres pour leur manque de déploiement

A l’occasion d’une intervention lors du Mobile World Congress 2013 de Barcelone, Neelie Kroes Commissaire Européen en Charge des Télécoms a dénoncé du manque et de la lenteur des déploiements de la 4G en Europe :

"Comment est ce possible que 17 pays de l’Union Européenne n’aient toujours pas la 4G, je ne l’explique pas ? Comment est ce possible qu’il y ait plus d’abonnements 4G en Corée du Sud que dans l’ensemble de l’Union Européenne ? "

 

La commissaire a également dénoncé l’attitude des états et régulateurs qui profitent des licences 4G pour renflouer leurs caisses. Si la situation ne s’améliore pas Neelie Kroes mettra en place des sanctions contre les états membres : Faute d’amélioration des déploiements 4G en Europe : "nous allons commencer à utiliser les pouvoirs que nous octroient les traités européens pour changer la situation."

 

Elle incite également les états membres à assouplir la réglementation des régulateurs qui imposent de nombreuses règles de sécurités sous couvert du principe de précaution.

"Certaines autorités régionales sont 100 fois plus strictes que ne le recommande la Commission en matière de normes de sécurité pour la 4G."

 

Un rappel à l’ordre général qui concerne particulièrement la France sur le dossier du coûts des licences, les retraits d’antennes préconisées par les Robins des Toits ou encore l’attribution des fréquences 1800 MHz.

 

Source : Génération NT