18 millions d’adresses mails piratées sur SFR pour la promotion d’un Sex-Shop

 Le créateur d’un Sex-Shop en ligne a été condamné hier par le tribunal correction de Nanterre, à 8 mois de prison avec sursis pour avoir démarché des millions de clients de SFR.

 

Le patron du Sex-Shop avait travaillé au sein de Degetel, prestataire informatique de l’opérateur SFR. Il avait collecté pas moins de 18 millions d’adresses électroniques. L’enquête a démarré fin juin 2012 lorsque de nombreux clients de SFR se sont plaints d’avoir reçu des publicités pour des jouets érotiques. Parmi les 18 millions d’adresses mails détournées, 13 millions de clients SFR étaient touchés.

 

"C’est la première fois pour nous qu’un aussi grand nombre de données personnelles est pillé."  d’après l’avocate de SFR.

 

L’homme a été condamné pour collecte et utilisation frauduleuse et contraint à verser 378 200 € de dommages et intérêt à SFR et 87125 € à Degetel.

 

Source : Le Parisien