Un cabinet d’étude invite les groupes audiovisuels français à une transformation en profondeur

Pour le cabinet Olivier Wyman, les groupes audiovisuels français doivent muter et remettre en cause leur système de fonctionnement s’ils veulent rivaliser avec les plateformes américaines comme Netflix ou Amazon.

 

D’après Mathieu Colas, coauteur de l’étude : "les groupes audiovisuels français ont mis en place une stratégie défensive face aux leaders digitaux qui arrivent sur le marché. Il faut désormais qu’ils se prennent en main soient plus agressifs et engagent des investissements sur le digital pour porter la croissance en France et à l’international."

 

 Selon cette étude les groupes audiovisuels français doivent engager " des chantiers lourds et transverses, à l’horizon de 2 ou 3 ans et non sur une période de 12 à 18 mois." car "aucun acteur n’est aujourd’hui en mesure de proposer un produit rivalisant avec les plateformes des géants du digital."

 

Trois axes de transformation leur paraissent essentiels pour  "participer à la globalisation qui s’engage et pourquoi pas envisager une place de leader pour la France à l’horizon 2020"  :

 

  • "Il faut d’abord s’engager dans l’intégration de la filière amont" autrement dit de développer des partenariats et des plateformes pour rendre plus disponible des talents et contenus émergents.
  • Une réflexion autour de la valeur des contenus proposés, pour s’adapter aux demandes des utilisateurs. Le risque est que les géants digitaux puisse "casser la chaîne de valeur historique qui lie les concepteurs/producteurs aux consommateurs."  
  • Le développement d’une approche offensive globale et sur le long terme.

 

Source : Les correspondances de la presse