Free pourrait accueillir des MVNO en multi-itinérance…

Free pourrait accueillir des MVNO en multi-itinérance…
Rendant son avis sur les MVNO, l’Autorité de la Concurrence a annoncé qu’il s’exprimerait dans un mois sur une éventuelle offre de Free Mobile aux MVNO en "Multi-itinérance". Car si les MVNO ont le droit de s’approvisionner auprès de plusieurs opérateurs, chaque client ne peut utiliser qu’un seul réseau et ne peut basculer de l’un à l’autre de façon dynamique, en cours de communication, de façon manuelle ou pour une meilleure couverture.
 
Pour les opérateurs réseau, cette multi-itinérance leur serait défavorable car les MVNO pourraient disposer d’un réseau bien meilleur que les opérateurs principaux.
 
Ce serait le cas de NRJ et Virgin tous deux repartis entre Orange et SFR, et d’Auchan Mobile, entre Bouygues et SFR.
 
Les MVNO qui ont tout intérêt à faire tomber cette règle, font valoir que cette règle les empêche de négocier une offre d’hébergement avec Free. En effet, Free qui ne dispose que d’une couverture réseau de l’ordre de 50 % ne peut donc pas sous-louer son contrat d’itinérance avec Orange
 
Selon l’Arcep, « cette situation crée une asymétrie. Ces clauses interdisant le multiroaming ne permettent pas de fait au quatrième acteur d’animer le marché de gros des MVNO, ce qui était pourtant l’un des effets qui pouvait être attendu de l’entrée d’un nouvel opérateur. » L’Arcep suggère donc de  «lever transitoirement la restriction contractuelle existante sur le multiroaming.»
 
L’Autorité de la Concurrence bien que soulignant que les offre proposées par Free « ne constitue pas un signal demontrant la volonté de devenir un acteur susceptible d’animer la concurrence sur les marché de gros», remettra son avis au gouvernement fin février.
 
Source : La Tribune