Freezone S'inscrire

Bruno Lasserre (Autorité de la Concurrence) fait un point complet sur Free Mobile.

Interrogé dans le Figaro, Bruno Lasserre, président de l’Autorité de La Concurrence revient lui aussi sur "une année de Free Mobile", sur les rumeurs de fusion, le contrat d’itinérance Free-Orange ainsi que le conflit qui oppose Free aux géants du web.
 
Pour Bruno Lasserre, l’arrivée de Free Mobile a relancé la compétitivité et le pouvoir d’achat des consommateur dans le secteur des télécoms.
 
"Les télécoms ont connu une année exceptionnelle. Dès 2005, quand nous avions sanctionné le cartel des mobiles, l’arrivée d’un quatrième opérateur nous avait déjà paru nécessaire. L’arrivée de Free Mobile a créé beaucoup de turbulences et même d’effervescence : mais je fais le pari que, sur le long terme, elle apparaîtra comme un instrument efficace pour créer de l’emploi, de la croissance et améliorer la compétitivité du pays. Mais il faut se donner du temps : les effets s’apprécient sur dix ou quinze ans.
 
C’est bénéfique aux consommateurs qui gagnent en pouvoir d’achat. C’est favorable aux entreprises clientes dont la facture télécoms baisse. Mais c’est aussi bon pour les concurrents qui sont poussés, par l’émulation, à innover davantage. N’oublions pas non plus les effets d’entraînement sur les filières amont et aval. Sur le long terme, les mesures protectionnistes ont toujours eu un impact défavorable sur l’emploi. D’ici à quelques jours, nous rendrons un avis sur les opérateurs mobiles virtuels (MVNO), afin de vérifier qu’ils disposent, dans cette nouvelle donne, d’un espace économique leur permettant de continuer à animer la concurrence, car ils gardent un rôle à jouer.
 
Si le président de l’Autorité de la Concurrence est catégorique sur la nécessité de rester à 4 opérateurs, Bruno Lasserre n’est pas contre d’autres formes de collaboration entre opérateurs : "Le retour à trois opérateurs n’est pas souhaitable. En revanche, les opérateurs peuvent mutualiser leurs réseaux, déployer ensemble pour réduire leurs coûts et aller ainsi couvrir des zones moins rentables du territoire. Ce modèle économique a très bien marché dans les câbles sous-marins où les opérateurs construisent l’infrastructure au sein d’un consortium, et se font ensuite concurrence dans la commercialisation. Nous rendrons un avis sur tous ces sujets au gouvernement fin février."
 
Concernant le contrat d’itinérance entre Orange et Free, le président de l’Autorité de la Concurrence rendra également un avis fin février concernant la limite dans le temps d’un tel accord.
Enfin concernant l’Adagate et le conflit Free-Google, Bruno Lasserre rejoint l’avis de Fleur Pellerin (ministre de l’économie numérique) en approuvant le fond tout en dénonçant la forme :
 
"Free pose de bonnes questions, celui du partage de la valeur entre les géants du Net tels que Google, Apple, Amazon, Microsoft et les opérateurs qui investissent dans les réseaux. C’est difficile pour les entreprises de protester, car c’est prendre un risque élevé tant les géants du Net sont puissants.[...] Nous poursuivrons cette action en 2013 en nous intéressant à l’écosystème fermé des applications mobiles. Nous allons vérifier que les fabricants de terminaux et les géants du Net n’imposent pas, par la présence d’applications ou des contraintes tarifaires, des usages de consommation captifs. Il faut veiller à ce que les consommateurs ne soient pas enfermés dans de nouveaux monopoles. L’Europe ne doit pas perdre non plus la bataille des applications : elle doit rester un lieu où l’on peut innover sur les usages mobiles, notamment dans la santé, les moyens de paiement…"
Source : Le Figaro
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (27)
Afficher les 21 premiers commentaires...
Posté le 15 janvier 2013 à 17h08
LouisBMX11 a écrit
Bah vu les consequences pour tous les operateurs en cas de victoire de Free (annulation des transactions en cours, remboursement des clients, dommages et interets ...), c'etait couru d'avance que notre justice independante allait faire la preuve de son independance ! 
+ 100
Posté le 15 janvier 2013 à 17h26
ufomon a écrit
Les MVNO, c'était pas Free qui leur faisaient des tarifs de gros plus cher que ses propres tarif de détail. Free va devoir revoir sa copie pour eux je pense, sinon panpan de Bruno.

Ben voyons c'est comme les "couillons" qui sont aller acheter de l’électricité auilleur que chez EDF parce que c'était moins cher, on a vu le résultat quelques mois après...Incertain

Quand FREE aura finalisé son réseau ne payera plus le roaming à Orange alors la peu-être, il pouront faire des offres raisonnables...


Rayann
Envoyer message
 
1305 points
Posté le 15 janvier 2013 à 19h18

..."D’ici à quelques jours, nous rendrons un avis sur les opérateurs mobiles virtuels (MVNO)"...


Avis de décès ? Cela s'appelle un faire-part, non? Langue tirée


reno69
Envoyer message
 
20923 points
Posté le 16 janvier 2013 à 00h47

  Bonjour, cela va peut être surprendre mais au départ la justification des MVNO était de faire baisser les prix, les forfaits des opérateurs étaient tellement élevés qu'il y avait une large place pour que les MVNO puissent vivre dans l'espace laissé, mais aujourd'hui avec l'arrivée du quatrième opérateur qui a introduit une vrai concurrence, tous les opérateurs ont dû ajuster leurs tarifs et vont continuer à le faire, l'espace restant pour les MVNO se réduit de plus en plus jusqu'à ne plus être viable à terme.

 l'Autorité de la concurrence pense elle mettre des moyens artificiels, pour maintenir les MVNO en survie, qu'apporteront ils que les opérateurs ne peuvent apporter, qui payera pour les maintenir à flot et cela est il bon pour l'économie, c'est sur que cela va poser des problèmes humains et d'emplois, mais les chevaux n'ont ils pas du céder la place aux tracteurs, les diligences céder la place aux automobiles, notre société est en perpétuelle mutation et vouloir s'y opposer est souvent voué à l'échec. Cela se fera progressivement avec le temps.

Embarrassé

Posté le 16 janvier 2013 à 08h34
ufomon a écrit
olahaye74 a écrit ufomon a écrit balibran a écrit Ceci dit, ce n'est pas parce que tout a bien fonctionné pour elles qu'il faut en faire une généralité, c'est vrai, mais je ne peux que faire part de mon (notre) expérience en la matière. Ben écoute c'est simple Free à plus de 8% de part de marché maintenant et le soir du nouvel an moins de 4% des SMS. Alors que tout le monde est en illimité. Ce qui n'est pas le cas chez les autres opérateurs. C'est bizarre, c'est tout. Et la part des MMS. Beaucoup d'offres concurentes n'ont pas de MMS inclus dans leur forfait. Pour free, la moitié de SMS reflete peut être le fait que la moitié des abonnements sont à 2€ sans MMS. SMS+MMS compris le chiffre est étrangement trop bas. Mais je suppose qu'on aura jamais d'explication.

Pour ma part, j'ai envoyé beaucoup moins de SMS que les années précédentes, car j'ai utilisé Facebook, Talk, etc pour une bonne partie de mes proches. D'autres ont peut être fait pareil pour éviter le fiasco. Quoi qu'il en soit, j'ai reçu en moins de 5 minutes les accusés de réception pour les SMS que j'ai envoyé.


JgK
Envoyer message
 
810 points
Posté le 16 janvier 2013 à 11h19
balibran a écrit
ufomon a écrit Mouais vu les chiffres du nouvel an et moins de 4% de part de marché sur les SMS ce soir là, alors que tous le monde est en SMS illimité,  je pense que beaucoup de SMS n'arrivent pas chez Free. Je ne saurais dire ... Une chose est sure : no soucis avec les forfaits 2€ de ma faille et de mon épouse ... même à 00h05 le 1er janvier ! Aucun délai dans l'envoi ou la réception ... Ceci dit, ce n'est pas parce que tout a bien fonctionné pour elles qu'il faut en faire une généralité, c'est vrai, mais je ne peux que faire part de mon (notre) expérience en la matière.

J'ai envoyé 20 sms... et tous on été reçu correctement, le plus lent a mis 5 min...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Qu'attendez-vous de la nouvelle "révolution" à venir chez Free Mobile ?