Orange : « On s’en met plein les poches avec l’itinérance de Free »

Orange : « On s’en met plein les poches avec l’itinérance de Free »
Soucieux de défendre le contrat d’itinérance signé avec Free face aux critiques de Bouygues Télécom et SFR, Stéphane Richard martèle que celui-ci a été bénéfique pour l’opérateur historique. Dans un article publié par la Tribune, il indique  «on n’est pas assez idiot pour aller faire un cadeau à celui qui nous taille des croupières. Les chiffres le démontreront clairement, entre nos recettes de l’itinérance et leur nombre d’abonnés, il suffira de faire une division, on ne brade pas l’Internet mobile» et d’ajouter «oui, on s’en met plein les poches avec l’itinérance de Free. C’est une décision prise dans l’intérêt des actionnaires de France Télécom. Nous sommes une entreprise commerciale privée, pas la direction générale des télécoms…»
 
Le PDG d’Orange a par ailleurs donné quelques détails sur ce contrat d’itinérance. Il a ainsi précisé que si Free venait à s’allier ou se marier (ce à quoi il ne croit pas) à un autre opérateur et remettait en cause l’accord d’itinérance, la partie fixe de ce contrat resterait due, au minimum pendant les trois ans d’exclusivité.
 
Revenant sur la date butoir de ce contrat d’itinérance que pourrait fixer l’Autorité de la concurrence, Stéphane Richard a expliqué qu’il ne serait pas choqué par cette décision, mais s’interroge : «si on dit qu’on arrête au bout de 5 ans et que, techniquement, Free n’est pas en mesure d’assurer un réseau complet, on verra bien, si on coupe le robinet, que diront les millions de Français abonnés à Free Mobile ?»
 
Source : La Tribune