Pour Maxime Lombardini, les difficultés d’Orange, Bouygues et SFR sont exagérées

Pour Maxime Lombardini, les difficultés d’Orange, Bouygues et SFR sont exagérées
Il y avait longtemps que Free n’avait pas parlé de « ses petits camarades». Et en cette période où plusieurs d’entre eux annoncent être en difficulté et mettent en place des plan sociaux, il est intéressant de connaitre la position de Free, alors qu’il est accusé par ces derniers d’être responsable de cette situation.
 
C’est ainsi que Maxime Lombardini a donné son avis lors d’une table ronde sur la 4G organisée le 3 décembre par l’Institut de recherche économique et sociales sur les télécommunications (IREST). « Il ne faut tout de même pas exagérer les difficultés économiques de SFR, Orange ou Bouygues Télécom, dont les marges restent très confortables. Seule l’industrie du luxe supporte la comparaison » a indiqué le Directeur Général de Free. Et de préciser « Nous ne sommes pas là pour casser le marché ! »
 
Source : La Lettre A