Alliance entre les chaînes thématiques de TF1 et Discovery

Alliance entre les chaînes thématiques de TF1 et Discovery
 
TF1 a dévoilé les détails de la prise de participation que pourrait prendre Discovery communication (qui édite en France les chaînes Discovery HD et Discovery Science disponibles sur Canalsat). 
 
Concernant Eurosport, Discovery pourrait prendre une participation minoritaire de 20% du groupe (Eurosport international et Eurosport France), pour un montant d’environ 170 millions d’euros. Discovery aurait également la possibilité de porter dans deux ans sa participation à 51%. Si Discovery exerçait cette option, TF1 aurait la possibilité d’exercer son option de vente sur ses 49% restants, ce qui porterait la participation de Discovery à 100%.
 
Autres chaînes thématique de TF1 et nouvelles chaînes
 
Concernant les autres chaînes thématiques de TF1, Discovery deviendrait actionnaire des chaînes TV Breizh, Histoire, Ushuaïa TV et Stylia, à hauteur de 20% du capital de chacune, avec la possibilité de porter dans deux ans sa participation à 49%.
 
Ce partenariat aurait également pour ambition de développer l’édition de chaînes documentaires, magazines et reportages afin de constituer, à destination des distributeurs français, une offre thématique de référence, autour du portefeuille de contenus et de marques détenus par les deux groupes.
 
Cet accord devrait être signé dans les prochaines semaines, après consultation des instances représentatives du personnel concernées.
 
Une bonne chose pour les Freenautes ?
 
Comme vous le savez, les chaînes thématiques de TF1 sus citées ont perdu leur exclusivité sur Canalsat, et peuvent donc être reprises par tous les opérateurs. Tous sauf Free. Même si les choses ne sont pas dites clairement, ce sont les mauvais rapports entre le groupe Bouygues et Free qui bloqueraient la reprise de ces chaînes sur la Freebox. Le groupe Bouygues avait d’ailleurs opéré de la même façon, en refusant de diffuser TF1 et TPS sur la Freebox. Une très mauvaise stratégie puisque TPS se privait de la plus importante plateforme de TV par ADSL, alors que Free devenait le plus important contributeur d’abonnements à CanalSat. Ce dernier finira d’ailleurs par racheter TPS.
 
Mais les choses devraient être tout autres si un nouvel actionnaire arrivait au capital de ces chaînes. Son but serait évidemment d’être diffusé le plus largement possible, afin de rentabiliser au mieux ces chaînes. Il est donc peu probable que Discovery souhaite se priver des millions de clients potentiels abonnés à la Freebox pour des frictions entre Bouygues et Free au sujet du mobile. Une guerre pour laquelle Discovery n’est nullement concerné.