Free renoncerait à acheter SFR

Free renoncerait à acheter SFR
Depuis la rentrée, presque toute la presse rapporte les discussions entre SFR et d’autres opérateurs en vue du rachat de ce premier. C’est le cas notamment avec Numéricâble et Free. Si dans un premier temps SFR avait indiqué que tout le monde discutait avec tout le monde, Stéphane Roussel a laissé entendre la semaine dernière que l’opérateur au carré rouge n’était pas forcement à vendre.
 
C’est ce que confirme également le Journal du Dimanche, qui indique que si les réunions entre les différents protagonistes se sont multipliées en novembre, elles seraient maintenant stoppées. Concernant le rachat de SFR par Free, les discussions ont achoppé sur des problèmes de concurrence, car un mariage aurait créé un mastodonte dans l’Internet fixe et concentré le marché autour d’un duopole avec Orange. Pourtant, selon le JDD « de nombreux dirigeants de SFR sont favorables à une telle opération jugée très complémentaire ». Mais Xavier Niel, qui regardait avec bienveillance ce rachat, se serait finalement ravisé. Un de ses proches a indiqué au JDD « SFR est trop gros pour Free. Surtout, Xavier Niel est convaincu qu’il n’est pas très judicieux de se marier au concurrent à qui il pique le plus de clients ! »
 
Toujours selon le JDD, SFR continue cependant à chercher un partenaire, non pas pour un rachat, mais pour mutualiser son réseau. C’est ainsi que l’opérateur au carré rouge a engagé depuis 10 jours des « discussions exploratoire » avec Bouygues Télécom.
 
Source : le JDD (version papier)