Free Mobile : Je t’aime, moi non plus…

Free Mobile : Je t’aime, moi non plus…

 
La blogueuse détaille méticuleusement pourquoi elle a décidé de quitter Free Mobile pour rejoindre « sans doute B & You et ses nouveaux forfaits avec la H+ (…) Depuis plusieurs semaines, l’agacement se faisait sentir : des coups de fil jamais reçus, des SMS réceptionnés avec plusieurs heures de retard, la connexion data quasi inexistante, la réception totalement aléatoire qui affiche de la 3G ou du Edge quand, en réalité, tu ne captes pas (…) Plus de 30 minutes pour télécharger une appli de 12,6 Mo (…) la « pigeonne » va aller voir ailleurs si les miettes y sont meilleures » conclut-elle.
 
« En 1 mois, j’aurais mis Free Mobile et ADSL à l’abandon »
 
Depuis l’apparition des problèmes de réseau et de DATA, les témoignages plus ou moins similaires se multiplient sur la toile. Hier, Pierre Mickael M, (alias Toximityx), Community Manager du site Macgeneration, expliquait comment « défendeur de Free de la première heure, en 1 mois, j’aurais mis Free Mobile et ADSL à l’abandon ». Il a rejoint OVH pour lnternet et Sosh pour le mobile.
 
Attention au retour de boomerang !
 
Les concurrents alignent progressivement leurs offres low-cost sur celles de Free, en omettant d’ajouter l’assistance téléphonique gratuite à leurs abonnés (tout passe par internet chez les 3 opérateurs low-cost). Suicidaire pour certains, B&You s’est même accaparé le créneau à moins de 10€/mois avec sa nouvelle offre incluant les appels illimités vers les fixes et les mobiles. Même si Free avait prévu le coup, la simplicité de la portabilité et la démocratisation des offres sans engagement pourraient causer du tort au 4ème opérateur si ce dernier ne réagit pas ? Pas sûr ! Nombreux sont les abonnés expliquant qu’ils ne sont pas prêts d’oublier l’entente mutuelle des 3 opérateurs historiques. Pas question de les amnistier, quand bien même ces derniers apparaissent sous une autre forme (B&You pour Bouygues Télécom, Red pour SFR et Sosh pour Orange).
 
La bataille est relancée ! Augmentation de la DATA ? Baisse des prix ?
 
… ou bien des nouveaux forfaits ? Alors que le co-fondateur d’Iliad, Xavier Niel, nous confiait lors d’une interview que des offres dédiées aux tablettes tactiles seraient proposées, force est de constater qu’à ce jour, aucun forfait n’est disponible. Fin 2012, aucun opérateur ne propose de forfaits illimités à moins de 20€ pour ce marché (pourtant) en pleine expansion.
 
Alors, d’après vous que glissera Papa Niel sous le sapin ?