L’Hadopi estime qu’elle pourra faire son travail même avec un budget moindre

L’Hadopi estime qu’elle pourra faire son travail même avec un budget moindre

Marie-Françoise Marais, la présidente de l’Hadopi était l’invitée du Buzz Media Le Figaro. Elle a fait le bilan de la Haute Autorité et a estimé que même si son budget était amputé, elle pourrait faire son travail. « Je viens de recevoir la confirmation officielle du ministère de la culture : le montant de la subvention qui nous a été allouée est porté à 9 millions d’euros. Avec ces 9 millions d’euros, nous pourrons remplir l’intégralité des missions que les parlementaires nous ont confiées. » a indiqué Marie-Françoise Marais
 
Concernant le maigre bilan de l’Hadopi (un seul internaute sanctionné en 2 ans), la Présidente a défendu son action : « La réponse graduée s’inscrit dans une optique pédagogique et son objectif est précisément d’éviter que les gens ne soient renvoyés vers les tribunaux. Nous avons envoyé 1,4 million de premières recommandations, puis seulement 140 000 deuxièmes recommandations pour déboucher au final sur 365 dossiers litigieux. Il y a un véritable effet entonnoir. Aujourd’hui, 37 % des gens disent s’être détournés des offres illicites après le deuxième mail d’avertissement. Les grincheux qui disent qu’Hadopi ne fonctionne pas se trompent. La mission pédagogique qui nous a été confiée produit des effets positifs. »