Fibre optique : Un Grand Emprunt dans le vide.

Fibre optique : Un Grand Emprunt dans le vide.

<>

Cette somme laissé à disposition aux opérateurs qui souhaitaient contractualiser un emprunt à l’état en vue du développement du réseau internet à très haut débit, n’a pas eu le succès escompté.
Aucun emprunt, aucune sollicitation. « A ce jour, aucune demande ne nous a été adressée » confirme la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) ».

Si du côte de Iliad, la maison mère de Free, a préféré emprunter 200 millions d’euros à la Banque Européenne d’Investissement à la fin du mois d’août, Orange, Sfr, Bouygues Telecom préfèrent ne pas emprunter pour « éviter de devoir rendre des comptes à l’état ».
Plus encore, le contexte économique et l’agressivité de Free sur le marché, impose aux 3 opérateurs une logique de réduction de coûts et non-d’investissement.

Alors quid de ce milliard qui n’a pas trouvé acquéreur ? Le premier ministre Jean-Marc Ayrault envisage de le transformer en Grand Emprunt pour les collectivités locales qui devront, en échange, construire leur réseau dans les zones moins peuplées et non-rentable. Cette somme viendra compléter les 900 millions de subventions déjà attribués.
 

Source : L’expansion /l’express