Free Mobile sous pression du gouvernement

Free Mobile sous pression du gouvernement

 
Le gouvernement souhaite mettre en place un « observatoire des investissements et des déploiements dans les réseaux mobiles » (…) la création de cet observatoire vise à s’assurer que Free investit bien dans son réseau mobile précise Les Echos. Les concurrents craignent que le 4ème opérateur s’appuie uniquement sur le contrat d’itinérance signé avec Orange (jusqu’en 2018), et de ce fait, ne développe par son propre réseau.
 
Le gouvernement compte également « définir d’ici à janvier 2013 d’éventuelles évolutions réglementaires qui permettraient à la fois la sécurisation juridique du modèle de subventionnement des terminaux ainsi qu’une possible modération du rythme de renouvellement des terminaux ». La décision du gouvernement n’est pas étrangère à Free Mobile ». Selon Free, le système de subventionnement des téléphones mobiles est un crédit déguisé alors que « le gouvernement, lui, cherche à sécuriser ce modèle ».
 
Source : Les Echos
Merci à GrodeLyon