Face à Free Mobile, Orange doit “s’adapter sans brutalité”

Face à Free Mobile, Orange doit “s’adapter sans brutalité”


Stéphane Richard, le PDG de France Télécom Orange a estimé que son groupe devait "s’adapter sans brutalité à l’environnement difficile" créé par la crise et la nouvelle concurrence de Free Mobile. Il a également reconnu que les départs à la retraite ne seront pas remplacés.

 
Stéphane Richard a expliqué à la tribune de l’université d’été de la CFE CGC/Unsa que la "problématique pour France Télécom est très différente" puisque l’activité téléphonie mobile ne représente que 25% du chiffre d’affaires.
"Il faut s’adapter sans brutalité, en concertation avec les partenaires sociaux", et "se donner le temps de le faire", a poursuivi le PDG de France Télécom. "Nous avons deux, trois ou quatre ans devant nous pour nous adapter à une équation démographique qui permettra des départs à la retraite. Ce ne serait pas raisonnable de partir avec l’idée que l’on va garder les mêmes effectifs à l’horizon cinq ans" et "personne ne peut s’engager sur une stabilité des effectifs".

 

L’opérateur profite également de la rente d’itinérance avec Free Mobile.
 
Source : AFP