Free Mobile : Pour Thierry Breton, le secteur des télécom s’engage dans une spirale destructrice

Free Mobile : Pour Thierry Breton, le secteur des télécom s’engage dans une spirale destructrice

 
D’une tribune à l’autre, Thierry Breton écrit dans les colonnes du Monde que Free menace l’innovation dans les télécoms. Les attaques d’un côté et la riposte de Xavier Niel de l’autre, Free Mobile est au cœur des débats.

 
L’ancien directeur général de France Télécom, Thierry Breton (2002-2005), écrit : « l’entrée de Free sur le marché de la téléphonie mobile a amplement bénéficié au consommateur, par une baisse de prix drastique. Qui s’en plaindrait ? Mais un effet de court terme sur les prix peut-il, à lui seul, justifier l’irruption d’un quatrième opérateur ? Sûrement pas. »

 
Pour lui, la préoccupation centrale réside dans l’emploi au regard de « nombreuses études », l’impact du quatrième entrant représenterait un risque de 50 000 à 70 000 destructions de postes dans les deux ans. « L’affaiblissement de la valeur et de la profitabilité des opérateurs qui investissent dans leurs propres réseaux et infrastructures a potentiellement deux types de conséquences. D’une part, il vulnérabilise les acteurs français dans la consolidation mondiale en cours. D’autre part, il réduit leur capacité d’endettement et d’investissement dans une période où ils vont devoir faire face à des mutations d’infrastructures considérables » a-t-il a jouté.

 
Ainsi, Thierry Breton estime que le secteur des télécoms s’engage dans « une spirale destructrice est à l’oeuvre et nous avons l’oeil rivé sur les baisses de prix et la frénésie des nouvelles offres. Nous ne mesurons ni les symptômes ni les effets du tsunami ». Clairement, l’ancien dirigeant de France Télécom estime que Free menace l’innovation dans les télécoms.

 
Source : Le Monde