Match SFR/Free sur Vente Privée : l’avantage devrait aller à Free même si les offres risquent de se cannibaliser

Match SFR/Free sur Vente Privée : l’avantage devrait aller à Free même si les offres risquent de se cannibaliser
 
Depuis mercredi, SFR et Free ont lancé, au même moment, une offre promotionnelle sur Vente Privée (celle de Free est prolongée jusque lundi minuit). Une situation qui ne s’était jamais vue auparavant, mais qui risque d’amoindrir les résultats escomptés. Ainsi que l’explique La Vie Numérique, ce genre d’opération permet, pour un opérateur, de toucher les abonnés qui auraient souscrit un forfait chez un concurrent durant la période de la vente, mais aussi, ceux qui vont faire le choix de s’abonner à un tarif très bas alors qu’ils ne l’auraient pas fait autrement.
 
Ce genre d’opérations peut rapporter des dizaines de milliers d’abonnés aux opérateurs, sauf que dans le cas présent, SFR et Free s’adressent au même public, et devront donc se « partager » les abonnés concernés. Matthieu Garreau, Senior Manager chez Cepheid Consulting, a apporté son éclairage à La Vie Numérique "Les offres proposées par SFR et Free sont similaires, il s’agit d’offres internet + TV + téléphone incluant les mêmes débits internet, quasiment autant de chaines TV et les appels illimités vers de nombreuses destinations. Mais leur positionnement est différent : SFR inclut les appels illimités vers les mobiles alors que Free les propose en option à 3€, SFR propose une box nouvelle génération contrairement à Free et le prix d’accroche diffère fortement (14,90€ pour SFR contre 1,99€ pour Free) ". Précisons toutefois que si SFR propose sa nouvelle box, celle-ci est beaucoup plus proche, en terme de services, de la Freebox V5 que de la Freebox Révolution. Elle offre certes, en plus, les appels vers les mobiles et un disque dur de 200 Go (contre 40 Go pour la Freebox V5), mais la box de Free propose, elle, un forfait mobile 1h/60 SMS ou encore un service de Replay beaucoup plus large que chez SFR.
 
L’avantage devrait cependant aller vers Free puisque les membres de Vente Privée sont avant tout attirés par les fortes réductions, et en ce sens, c’est Free qui marque des points. " Quelle que soit la répartition des ventes entre eux, SFR et Free vont vendre de nombreux abonnements cette semaine. Mais la synchronisation de leurs ventes va tous les deux les pénaliser car les similitudes entre leurs offres font qu’ils adressent des cibles de clients très proches " précise Matthieu Garreau