Analyse : Le forfait gratuit Free Mobile pourrait coûter à Free plus qu’il ne lui rapporte

Analyse : Le forfait gratuit Free Mobile pourrait coûter à Free plus qu’il ne lui rapporte


Au mieux, les analystes estimaient que Free allait atteindre le chiffre de 2 millions d’abonnés à la fin 2012. A quelques jours de la publication du nombre d’abonnés par Free, le chiffre est plus proche des 3 millions et un million profiterait au forfait gratuit.
Irrésistible, le forfait 2€ booste aussi les ventes de la Freebox. Dans la foulée du lancement de Free Mobile, Free a ainsi enregistré 9000 à 10 000 inscriptions par jour à son offre ADSL.

 
Avec un million d’abonnés au forfait 2€, l’équation économique pourrait être négative puisque au départ, Free tablait sur un prix de gros plus avantageux. Mais le régulateur des télécoms va devoir justifier cet avantage à Bruxelles qui a émis de sérieuses réserves sur les tarifs de Terminaison d’Appel Mobile du régulateur français dont Free Mobile bénéficie. La Commission Européenne a indiqué que l’ARCEP propose aujourd’hui de fixer des TAM plus élevés afin de compenser les prix que paient les nouveaux opérateurs mobiles pour utiliser les réseaux mobiles existants, ainsi que les prétendues conséquences financières découlant des déséquilibres dans les échanges de trafic. La Commission émet des doutes sérieux quant à la justification de l’ARCEP, qui se fonde sur le fait que les coûts des nouvelles entreprises pour fournir des services de terminaison d’appel sont plus importants. C’est pour ces raisons que la proposition pourrait ne pas être conforme avec les règles de l’UE en matière de télécommunications. 
De plus, la facture de l’itinérance avec Orange sera plus importante que prévue.

 
Source : Libération