Free Mobile : Vers une mutation de l’emploi dans le secteur des télécommunications ?

Free Mobile : Vers une mutation de l’emploi dans le secteur des télécommunications ?

Alors que tous les concurrents de Free sont à l’unisson pour affirmer que Free Mobile est responsable d’un gel de l’emploi dans les télécommunications, il semble qu’il reste encore quelques débouchés dans ce secteur.

 
Le directeur Internet de Bouygues Télécom, Pierre Schaller recrute : "Aujourd’hui nous manquons de community managers ou de trafic managers, des postes qui n’existaient pas chez nous il y a encore deux ans." Bien sûr, il ne s’agit pas de postes de conseillers de vente ou de hotliners mais cela montre tout de même une autre horizon en matière d’emploi. Cela dit, Pierre Schaller explique que les profils ne sont pas faciles à trouver alors que le secteur recrute.

 
Au-delà de l’internet, c’est l’ensemble du secteur des technologies de l’information et de la communication qui recrute. Un grand nombre d’entreprises recherchent en priorité des concepteurs et des développeurs, des spécialistes de la R&D, des profils orientés vers le conseil et la conduite de projet. Et les technologies sont au cœur des développements à venir.

 

Au-delà d’un simple abonnement, l’utilisation du Smartphone en est l’exemple, ce n’est plus un simple terminal, c’est un catalogue d’application et de nouveaux usages.
Free Mobile a bouleversé le marché du mobile français et oblige à revoir les modèles économiques des opérateurs. Le développement des nouvelles fréquences, la mise en place de nouveaux services comme la domotique, le paiement avec le mobile impliquent de nouveaux emplois.

 

Source : Le Monde