Time Shifting, Késako ?

Time Shifting, Késako ?

Time Shifting, voila un nom bien barbare… On l’entend partout, même au café du coin. Nous allons essayer de le détailler, de l’expliquer depuis sa première utilisation jusqu’à aujourd’hui.
 
Time Shifting, peut se traduire par ‘Décalage Temporel’, ce terme a été employé pour la première fois dans les foyers américains et japonais en 1976 quand Sony a commercialisé son enregistreur vidéo Betamax (l’ancêtre préhistorique de nos enregistreurs numériques). A l’époque il s’agissait juste d’enregistrer une émission de Tv en direct pour pouvoir le visionner ultérieurement : Une vrai Révolution !
S’en est suivi une sombre affaire d’ayants droits (déjà !) voyant comparaître devant les tribunaux américain Sony contre Universal Studio.
Sony, eu gain de cause, et depuis le droit à la copie privé a été ratifié un peu partout…

 
Vingt ans plus tard, le Time Shifting refait surface grâce au DVD-RAM. La norme est présentée et ratifiée par le DVD-FORUM, l’une de ses spécifications indique qu’il est possible de lire un fichier alors qu’il est encore en cours d’enregistrement sur le disque.
En 1998, les premières platines vidéo DVD-RAM sont dans le commerce, mais le succès ne fut pas immédiat à cause de la rareté et du tarif des médias vierges.
 
En 2000, apparaît TiVo aux USA en association avec le service de télévision TimeWarner. Premier décodeur TV grand public incluant un disque dur, il s’est imposé comme la référence des Personal Video Recorder. Son succès est basé sur un guide des programmes d’une ergonomie époustouflante, sur des programmations journalières ou hebdomadaires ultra précises, sur une capacité d’enregistrement jamais atteinte, et surtout sur le Time Shifting ‘moderne’ !
 
Mais, on en parle depuis le début sans vraiment en connaître toutes les possibilités…
Que permet le Time Shifting aujourd’hui ?
Sa fonction est le contrôle du direct (total ou partiel) des émissions TV.
Basiquement, il permet de mettre en pause le flux vidéo en cas d’imprévu (téléphone qui sonne, micro onde qui a fini de réchauffer la pizza, besoin hygiénique…). Pendant ce temps l’appareil enregistre sur le disque dur, pour reprendre le visionnage à l’endroit ou on l’avait arrêté, on regarde donc le programme en différé. Il est bien sur possible de faire avance rapide pour rattraper le direct.
Encore plus intéressant : Une chaîne privée qui parsème des pubs toutes les 15 minutes ? Avec un PVR vous ne serez plus ennuyé par elles. Il suffit de mettre pause en début de l’émission, de vaguer à vos occupations pendant une dizaine de minutes, d’appuyer sur Lecture et de faire avance rapide pendant les coupures.
 
Pour finir, évoquons « L’instant Replay », hélas indisponible sur les FreeboxHD.
Cette fonctionnalité permet au PVR de garder en mémoire le flux vidéo dés que l’on reste sur une chaîne pendant plus d’une minute. On peut donc à tout moment revenir en arrière, pour voir ou revoir des moments cruciaux (un tir au but dans un match de foot par exemple…)
 
Maintenant vous connaissez à peu près tout sur le Time Shifting des PVR !
Bonne utilisation 😉