Numéricable accuse une perte d’abonnés

Numéricable accuse une perte d’abonnés

Ce matin, nous faisions le point sur les bons résultats de Free par rapport à la concurrence. Nous ne pouvions alors vous parler des chiffres de Numéricable puisque le câblo-opérateur n’a pas communiqué ses résultats depuis deux ans. Or, à l’occasion d’une émission obligataire, l’opérateur a dû préciser quelques données.

 
Selon La Tribune qui s’est procuré le document qui détaille que le chiffre d’affaires a reculé de 4,4% en 2009, puis de 1,1% en 2010 : à contrario la concurrence a enregistré une forte croissance.
« Numericable est issu de du rachat en 2005 et 2006 de plusieurs câblo-opérateurs, qui proposaient essentiellement de la télévision et n’avaient pas commencé à commercialiser de l’accès Internet haut débit. Nous nous sommes donc ensuite concentrés sur l’intégration des offres commerciales et des fonctions de back office, ce qui a fait que Numericable a cru moins fortement que d’autres câblo-opérateurs européens». En outre, « le marché français du triple play s’est structuré depuis plusieurs années autour d’offres à 30 euros, ce qui a eu un impact négatif sur nos résultats, nos clients migrant de notre offre de télévision seule généralement vendue 40 euros par mois, vers des offres triple play à 30 euros » explique le document.

 
Cependant la société affiche une croissance en hausse sur les 9 premiers mois de 2011 (1,1%) : un chiffre qui reste cependant bas au regard des résultats de la concurrence. Cette croissance minorée a pu se faire grâce à l’augmentation de ses tarifs : « en janvier 2011, les acteurs du marché ont profité d’une hausse de la TVA pour augmenter leurs prix. Nous avons augmenté de 29,9 à 37,9 euros par mois le prix de notre offre triple play de base, NCBox. Cette hausse des prix que nous avons pu mettre en place début 2011 a commencé à inverser la baisse du revenu moyen par abonné ». Une deuxième hausse est par ailleurs envisagée.

 
Numéricable va augmenter ses abonnements de deux euros à compter du 1er avril 2012. En effet, le cablo-opérateur a envoyé un email a ses abonnés : « parce que nous avons à cœur de continuer à vous proposer des chaînes de qualité et une technologie toujours plus innovante, nous vous informons qu’à la suite de la réévaluation de nos offres, le tarif de votre abonnement augmente de deux euros à compter du 01/04/2012 ».

 
Quand au nombre d’abonnés, on observe une érosion même si le cablô-opérateur bénéficie de l’apport de ses « marques blanches » (Auchan, Darty et Bouygues). En 2008, le taux de désabonnement s’élevait à 30,3%, (soit 1/3 client en résiliation). En septembre 2011, ce taux est tombé à 17,7% (en annualisé). "Ce taux tombe même à 12% si l’on exclut les abonnés à la TV analogique et les déménagements vers des zones que nous ne couvrons pas", souligne la société. A la fin novembre 2011, le nombre d’abonnés au téléphone fixe s’élevait à 892.962, celui au téléphone mobile à 42.618, et celui à Internet à 950.672 mais aucune évolution sur ces chiffres n’est communiqué.