Accès au réseau Free Mobile : « Les MVNO inventent des histoires »

Accès au réseau Free Mobile : « Les MVNO inventent des histoires »


A l’occasion de la présentation des résultats annuels présentés hier par Free, La Tribune a consacré un dossier sur les nombreuses questions relatives à l’activité d’Iliad, la maison mère de Free dans l’ADSL et le mobile.

 
Nous vous en parlions hier, Free Mobile est un succès commercial même si aucun chiffre n’a été donné. Il faudra donc attendre le mois de mai pour connaître le nombre d’abonnés Free Mobile. Personne n’a confirmé le chiffre de 1,5 millions avancé par Orange.
Concernant l’offre Free Mobile réservée aux 3 premiers millions de clients, Xavier Niel n’a pas clarifié la situation même s’il a expliqué que « Free a gardé son prix inchangé pendant 8 ans dans l’ADSL à 29,99 euros, et ça nous a plutôt bien réussi. » Le Forfait 2 euros sera amélioré et Xavier Niel a promis vouloir travailler le secteur du prépayé pour les clients non bancarisés.

 

Les MVNO inventent des histoire :
Au sujet de la fronde des opérateurs virtuels regroupés autour de l’association Alternative Mobile qui accusent Free de ne pas respecter les engagements pris dans sa licence sur l’accueil des MVNO notamment en ce qui concerne les tarifs de gros, Xavier Niel estime qu’ils « inventent des histoires » : « Les prix étaient connus, nous les avions donnés dans notre licence. Les MVNO inventent des histoires. Aucun ne nous a contactés pour souscrire à nos offres de gros » a affirmé Xavier Niel. Et d’ajouter « Notre offre est financièrement plus agressive que ce dont ils bénéficient actuellement auprès de leur opérateur hôte. Ils aimeraient juste qu’on remonte nos prix de détail ! »

 
Alternative Mobile a jugé recemment que "Free Mobile a visiblement fortement diminué ses prix de détail par rapport à ceux qu’il avait indiqué dans son dossier de candidature, sans baisser en proportion ses prix de gros pour les MVNO. Free a donc volontairement vidé de sa substance ses offres MVNO en les rendant financièrement inintéressantes".

 
Quant à l’ADSL, le succès de la Freebox Révolution se confirme et le quadruple play ne se vendra pas chez Free. « Chez Free, on est pour la liberté, on ne contraint pas à s’abonner aux deux, on garde deux factures. » a insisté Xavier Niel. Et pour ce qui est de la fibre, cela prendra plus de temps.