Free a gagné 103 000 abonnés au 4ème trimestre 2011 et Alice en a perdu 44 000

Free a gagné 103 000 abonnés au 4ème trimestre 2011 et Alice en a perdu 44 000

Free a encore signé un très bon 4ème trimestre en 2011 puisqu’il a augmenté sa base de 103 000 abonnés. Sur la même période, Alice a perdu 44 000 abonnés, ce qui correspond à un gain de 59 000 nouveaux abonnés nets pour l’ensemble du groupe sur le dernier trimestre 2011.
 
Dans son communiqué, Iliad indique que la base d’abonnés Haut Débit Free progresse de 407 000 abonnés sur l’année 2011 (net de résiliations et hors migrations Alice). « Ces importants recrutements témoignent de la très forte attractivité de l’offre Freebox Révolution et de la capacité du Groupe à se différencier et à innover. » indique l’opérateur. Sur l’année 2011, la marque Free affiche une part de marché record dans les recrutements nets à 35%.
 
 
Entre le 31 décembre 2010 et le 31 décembre 2011, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe a augmenté de 83,8 millions d’euros, soit une hausse de 4,1%. Le chiffre d’affaires continue sa progression au delà du seuil de 2 milliards en raison de la croissance ininterrompue de l’activité du secteur Haut Débit. Iliad indique que les principales variations sur la période ont été les suivantes :
 
– excellente performance commerciale liée notamment au succès de l’offre Freebox
Révolution. La base d’abonnés Free progresse de 407 000 abonnés sur la période (net de résiliations et hors migrations Alice). Ces importants recrutements témoignent de la très forte attractivité de l’offre Freebox Révolution et de la capacité du Groupe à se différencier et à innover. Sur l’année 2011, la marque Free affiche une part de marché record dans les recrutements nets à 35% ;

– poursuite du programme de fidélisation et de rétention des abonnés Alice. Ouvert en début d’année 2011 par le Groupe et offrant la possibilité pour les abonnés Alice de migrer vers les offres Free (notamment l’offre Freebox Révolution), ce programme a permis à près de 85 000 abonnés Alice de rejoindre une offre Free au cours de l’année 2011 ;

– baisse de la contribution de la Téléphonie dans les services à valeur ajoutée en raison de la baisse des tarifs de la terminaison d’appel fixes de près de 31 % sur la période, de l’intégration de nouvelles destinations internationales dans le forfait de base et de l’intégration des appels vers les mobiles de tous les opérateurs nationaux en France Métropolitaine dans les offres Freebox Révolution et Freebox en zone non dégroupée.
En raison des éléments présentés précédemment, l’ARPU Groupe (fin de période) se stabilise à 35,5 euros. Conformément aux attentes du Groupe, l’ARPU des abonnés Freebox Révolution se maintient à plus de 38 euros 
 
Pas d’annonce sur le nombre d’abonnés mobiles
 
Comme cela était prévisible, Free n’a pas donné d’indication sur le nombre d’abonnés mobile. L’opérateur parle uniquement d’une « organisation efficace permettant le succès du lancement commercial des offres mobile ». Et de préciser qu’à la lumière des 1.000 sites déjà installés, et en s’appuyant notamment sur son plan de déploiement de 6 000 sites, le Groupe confirme les engagements de couverture pris par Free Mobile vis-à-vis de l’ARCEP 75% de la population en 2015 et de 90% de la population en 2018.