Stéphane Richard : Si Free respecte ses engagements “il n’y aura pas de problème”

Stéphane Richard : Si Free respecte ses engagements “il n’y aura pas de problème”
Alors que la polémique a enflé de nouveau en ce qui concerne l’utilisation du réseau d’Orange par Free Mobile, le patron de France Télécom se montre paradoxalement plutôt calme quant à ses relations avec Free, même s’il estime que ce denier n’a pas suffisamment anticipé le trafic que ses offres allaient engendrer. Dans une interview accordée au Point il explique : « Nous avons des relations tout à fait normales avec notre partenaire, des relations de confiance. Mais nous aurions pu, sinon éviter, du moins limiter les inconvénients. « Quand on met de telles offres sur le marché, il faut s’attendre à avoir une certaine demande. Il y a eu une grosse sous-estimation de la part de Free. Nous avons des relations tout à fait normales avec notre partenaire, des relations de confiance. Mais nous aurions pu, sinon éviter, du moins limiter les inconvénients. »
 
Stéphane Richard souhaite que les deux parties puissent régler ce problème d’augmentation du trafic. "La montée en puissance du trafic de Free Mobile est très importante. Plus importante et plus rapide que ce qui avait été anticipé et annoncé par Free. Nous gérons le réseau au jour le jour, mais il est dans l’intérêt des deux parties d’adapter les prévisions, car la situation n’est pas totalement satisfaisante. Nous nous en sommes ouverts à notre partenaire Free, et nous allons en parler ensemble. J’espère que nous pourrons faire en sorte que l’accord puisse continuer […]  si chacune des deux parties respecte ses engagements, il n’y aura pas de problème. » déclare-t-il.
 
Le PDG de France Télécom donne également quelques éléments quant au nombre d’abonnés Free Mobile. Sans pouvoir donner de chiffres précis, il estime que le nouvel opérateur compterait déjà 1,5 millions d’abonnés.