Le gouvernement va ponctionner 450 millions d’euros au fonds dédié au numérique afin de financer la banque des PME

 
Dans le cadre du grand emprunt et du déploiement de la fibre optique en France, l’Etat a officialisé en septembre dernier (la création du Fonds national pour la société numérique (FSN). Il est doté d’un budget 4,5 milliards d’euros pour l’économie numérique : 2,5 milliards d’euros pour les usages et contenus innovant et 2 milliards pour le développement des réseaux à très haut débit. 
 
Mais c’était sans compter les nouvelle annonces de Nicolas Sarkozy, qui a dévoilé le 29 janvier dernier la création de la branche « Industrie » de la banque publique pour les PME nommée Oséo. Pour financer cette nouvelle banque, le gouvernement va reprendre 450 millions d’euros au FSN, plus précisément à sa mission « soutien des usages, services et contenus numériques innovants »
 
Ecrans.fr rapporte que le ministère de l’Industrie a confirme « l’engagement » de 450 millions d’euros du FSN dans Oséo, tout en affirmant qu’il « ne s’agit en aucun cas d’une réduction des engagements en faveur du numérique, l’économie numérique faisant partie des priorités d’Oséo Industrie. L’ensemble des appels à projets et des projets en cours du FSN sont bien évidemment maintenus et une troisième vague d’appels à projets du FSN sera lancée dans les prochaines semaines. »
 
A gauche le député Christian Paul dénonce le « Hold-up » réalisé sur le dos du FSN. « Jusqu’en 2008, le gouvernement ne voulait pas mettre de moyens pour le numérique, explique Christian Paul à Ecrans.fr. Il y a une phrase que je ressors souvent, qui est d’Eric Besson et qui dit : “Un bon plan numérique, c’est un plan qui ne coûte pas un euro à l’État.” »