Lenteur de YouTube : une saturation de l’interconnexion entre YouTube et le réseau de Free

Lenteur de YouTube : une saturation de l’interconnexion entre YouTube et le réseau de Free
 
Depuis plusieurs semaines maintenant, l’utilisation de YouTube est devenue plus que laborieuse pour les Freenautes, principalement en soirée. Univers Freebox vous apportait il y a quelques semaines un début d’explication, avec l’intervention du directeur des affaires règlementaires d’Iliad/Free qui était intervenu à ce sujet sur Twitter pour indiquer que Google/YouTube préfèrait investir dans l’immobilier de prestige tandis que Dailymotion investissait dans la connectivité. Le site de partage de vidéos français ne subissant pas ces ralentissements.
 
Le site du Nouvel Observateur à interrogé Edouard Barreiro à ce sujet. "De plus en plus d’abonnés Free se plaignent de leur accès ralenti à YouTube", a indiqué le spécialiste des nouvelles technologies à l’UFC-Que Choisir. "Il ne s’agit pas de stigmatiser Free, mais les abonnés d’autres opérateurs ne se plaignent pas… Si effectivement il y a un problème, nous aimerions une explication claire de Free et de Google ». Et d’ajouter "Pour l’heure, il est difficile de quantifier un problème qui n’est que ressenti »
 
Le problème n’est cependant pas que ressenti, et des tests effectués par Guillaume Lesur, architecte réseau chez Intrinsec, confirme les ralentissements "Chez Free, ma requête [de vidéo] passe par le transitaire Cogent situé aux Etats-Unis, ce qui crée une latence importante de 85 millisecondes (ms), contre 10ms lors d’une connexion directe sur Paris", explique-t-il. Pour autant, "on ne peut pas conclure sur une responsabilité ni de l’un ou ni de l’autre, mais nous avons la preuve qu’objectivement il y a un temps de latence important", conclut-il.
 
Free a également apporté une réponse lapidaire au Nouvel Observateur en indiquant que le problème venait d’une « saturation de l’interconnexion entre YouTube et notre réseau". Google n’a, lui, pas réagi.