Fibre optique : Les six projets pilotes FTTH en zones peu denses finalisés


Le gouvernement se félicite du bilan positif des projets pilotes de fibre optique en zones peu denses dans son communiqué du jour. En six mois, les six projets de déploiement ont été finalisés, preuve "qu’aucun territoire n’est a priori exclu d’un déploiement" en France a commenté le gouvernement. 

 
Les six projets pilotes en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH), soutenus par des collectivités et cofinancés par ‘l’État jusqu’à 50%, ont permis de "démontrer qu’il est possible pour une collectivité territoriale de déployer et de commercialiser un réseau fibre en dehors des zones très denses dans des conditions satisfaisantes", selon une étude du Commissariat Général à l’Investissement.

 
Ces expérimentations ont ainsi mis en lumière de bonnes pratiques notamment en matière d’"architectures techniques", de "co-investissement", d’"échanges d’information entre acteurs", ou concernant "l’adéquation des réseaux d’initiative publique aux attentes des fournisseurs d’accès à Internet".

 
Grâce à une contribution publique de 2,5 millions d’euros, 7.000 lignes ont été déployées et sont actuellement en cours de commercialisation. L’expérimentation visait en effet à vérifier que les projets des réseaux d’initiative publique FttH pouvaient être "convenablement articulés avec ceux du secteur privé", tant sur le plan de leur ingénierie que de leur commercialisation et de leurs processus d’exploitation.

 
Cet objectif a conduit à associer étroitement de nombreux opérateurs commerciaux à cette expérience pilote, à la fois parmi les plus importants sur le marché, Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR, mais également Alsatis, Comcable, e-tera, Ultimeo, Wibox.

 

Source : AFP