Intel abandonne les TV Connectées pour se concentrer sur les box

 
Intel abandonne le marché des TV connectées mais continuera à développer ses puces pour la Freebox Révolution et prochainement la Bbox de Bouygues Télécom. 
Le succès de l’Atom CE4000 (décodage matériel des flux vidéo HD, capacités 3D…) n’est donc pas en cause puisqu’il a été retenu par plusieurs opérateurs dont Free.

 

Même si ce type de puces a été sélectionné par des fabricants de TV connectées comme Vizio ou Sony, Intel fait le choix de quitter le marché des Smart TV.
En fait, Intel conserve la partie la plus lucrative, le marché des Set-top-box et arrête les frais au niveau de la TV connectée. Claudine Mangano, porte-parole d’Intel, a déclaré : "C’est une décision économique qui nous permet d’allouer les ressources à d’autres projets prioritaires".
 
L’échec de la Google TV en y est peut être pour quelque chose.

 

Source : PCWorld