Freezone S'inscrire

Stéphane Richard : « Free a pris des risques, il peut donc échouer, même si je ne lui souhaite pas »

 
Stéphane Richard, le PDG de France Télécom, a accordé une interview au magazine Challenges. C’est bien sûr l’arrivée de Free Mobile et la réplique d’Orange qui est au cœur du sujet. A propos de l’offre low cost Sosh, lancé récemment par Orange, Stéphane Richard confirme sans détour : « Oui, c’est une réponse à Free et à Bouygues Télécom, mais c’est surtout une réponse pour nos clients »
 
Si Orange anticipe les offres de Free Mobile, son PDG tente cependant de relativiser un éventuel succès du nouvel opérateur mobile. « Dans le monde, le quatrième opérateur n’a pas toujours réussi à survivre. En Europe, certains ont disparu, car leur actionnaire n’a pas pu éternellement éponger leurs pertes, d’autres se sont fondu dans des fusions, notamment au Royaume-Uni. Comme tout industriel, Free a pris des risques, donc il peut échouer, même si je ne lui souhaite pas ! » Et d’ajouter « Nous les attendons de pied ferme en misant sur nos atouts : plus de 43 000 salariés face aux clients, 1000 points de vente physiques, et une puissance d’achat unique pour les terminaux : nous en achetons environ 32 millions en prenant en compte alliance avec Deutsche Télécom. »
 
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (94)
Afficher les 89 premiers commentaires...
Posté le 16 octobre 2011 à 08h46
Anonyme a écrit
PoilàGratter a écrit  De ce qui transparait à travers les rumeurs (et le faible niveau d'investissement apparent), le "business model" est insaisissable: ça ressemble davantage à du MVNO-low-cost plutôt qu'à un MNO. Donc X.N. est peut-être en train d'inventer un modèle inédit. L'avenir le dira. C'est amusant de parler de rumeur en en propageant une vous même dans la même phrase. J'apprecie la formule, même si je crois avoir constater que vous etiez a l'aise en la matière. Finalement je crois que ce qui dérange le plus n'est rien d'autre que ce que vous citez. La plupart des gens, et SURTOUT les concurents, ne sont pas capable de comprendre comment et où Free veux en venir. Plus c'est opaque et plus la concurence flippe, et sincèrement, plus je garde espoir. Comme vous le dites, l'avenir le dira, alors plutôt que de propager des rumeurs, laissons le décider.

Je ne propage aucune rumeur. D'ailleurs, je prends la précaution oratoire de dire "apparent" en parlant des investissements de Free Mobile.

C'est du simple bon sens, et les comptes d'Iliad/Free sont publiques: comment font-ils, ou vont-il faire, pour produire des offres en téléphonie mobile avec si peu d'argent investit ? C'est un mystère. A moins de faire du low-cost low-quality peut-être.

 

Posté le 16 octobre 2011 à 08h47
Anonyme a écrit
Sur je fond ja partage l'opinion de Stéphane Richard, je ne suis pas convaincu qu'il y ait de la place pour un 4 ème opérateur. L'industrie des Télécom est forte demandeuse en investissements, si les entreprises ne parviennent plus à faire le benéfices, se pose alors un problème d'investissement sur les technologies futures. Donc à terme je vois 2 scénarios : - Free mobile est un échec en solo et Illiad finira par abandonner ou négociera une fusion (XN sera sans doute débarqué) - Free mobile survit et c'est le plus fragile des 3 opérateurs qui paie l'addition soit Bouygues Télécom.   Orange n'a pas grand chose à craindre, SFR s'appuie sur un actionnariat solide et totalement investit dans cette activité après avoir écarté Vodaphone de son tour de table. Bouygues est très fragile : c'est le plus petit dans le mobile avant Free, c'est le plus petit des FAI, Martin Bouygues court par monts et par vaux (La consctruction, les services aux collectivités, la télévision, les télécom), par conséquent il apparait aux yeux de tous les observateurs que si une branche devait être cédée ce serait la branche Télécom.   Au final d'ici 3 à 5 ans après le lancement de Free mobile, il est possible que Bouygues Télécom et Illiad Free fusionnent, la question est de savoir qui va absorber qui, si c'est XN qui perd son pari, ou si c'est Martin Bouygues qui baisse les bras. Je ne vois pas un opérateur étranger entrer car se posera pour lui le même problème de taille. On a bien vu Deutsche Telecom cédér ses filiales étrangères trop petites, fusionner sa filiale suisse avec celle d'Orange Il ne s'agit pas de faire du pro ou de l'anti free, il suffit simplement d'analyser objectivement et d'observer ce qui s'est passé ailleurs. Vous avez tous des cervelles de moineau : l'UMTS fut un pari intervenu trop tôt et on sait ce qui s'est passé. Si Orange n'avait pas engrangé tous ses bénéfices dans le passé, il n'aurait peut-être pas survécu. L'actif d'Orange a été suffisant pour éponger tout cela par des cessions d'actif. Idem pour SFR, quant à Bouygues on sait qu'il ont évité l'écueil en faisant le pari inverse, ne pas investir dans l'UMTS. Vous êtes tous en train de râler comme des gamins sur le prix de votre forfait, sur les innovations de tout poil qui ne viennent pas ou ne se démocratisent pas assez vite, mais réfléchissez un peu : on est dans une industrie à hauts risques, il ne faut pas se tromper de technologie. Se réserver une marge de bénéfice minime, c'est être condamné à ne faire aucune erreur stratégique.  

Analyse et point de vue intéressants.

Posté le 16 octobre 2011 à 08h50
Anonyme a écrit
Anonyme a écrit PoilàGratter a écrit De ce qui transparait à travers les rumeurs (et le faible niveau d'investissement apparent), le "business model" est insaisissable: ça ressemble davantage à du MVNO-low-cost plutôt qu'à un MNO. Donc X.N. est peut-être en train d'inventer un modèle inédit. L'avenir le dira.C'est amusant de parler de rumeur en en propageant une vous même dans la même phrase. J'apprecie la formule, même si je crois avoir constater que vous etiez a l'aise en la matière. Finalement je crois que ce qui dérange le plus n'est rien d'autre que ce que vous citez. La plupart des gens, et SURTOUT les concurents, ne sont pas capable de comprendre comment et où Free veux en venir. Plus c'est opaque et plus la concurence flippe, et sincèrement, plus je garde espoir.Comme vous le dites, l'avenir le dira, alors plutôt que de propager des rumeurs, laissons le décider. les faibles investissements eux ne sont pas une rumeur cher monsieur et quelque soit le modele economique visé par free , 1+1 font toujours 2.....donc pour le moment entre fantasmes , rêves et autre bilvesées, l'avenir nous dira comment ils espèrent bouleverser le marché autrement qu'avec des offres bon marché mais très pauvres qualitativement ! le roaming salvateur d'orange n'interviendra qu'un fois les 25% de ouverture atteint et pour le moment au vu des investissements realisés cela n'en prend franchement pas le chemin ... 

Bien d'accord avec vos propos. Je crains qu'en ces colonnes peu de gens soient au fait des réalités sur ces sujets. Ce qui n'est pas bien grave. Le problème à mes yeux est plutôt que beaucoup ne veulent voir et entendre que ce qui leur fait plaisir.

Posté le 16 octobre 2011 à 16h08

je suis désolé, je suis chez free mais faut avouer la sav de orange est quand meme bien meilleur que notre sav ;)

 

Posté le 17 octobre 2011 à 10h42

Ras-le-bol  des commentaires de ces lobbyistes qui ne valent pas un pet de lapin, et qui nous ont dépouillé depuis pas mal de décennies. Laissons place à la vrai concurrence afin j'espère des meilleurs tarifs dans ce monde de surconsommation

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Les bugs au lancement d'une box vous rebutent-ils au point de ne pas vous abonner ?